Geoffrez Chazarin

Une formation professionnalisante pour un jeune commercial dynamique

ancien-TCMoulins-Geoffrey-Chazarin-thumbTitulaire d'un BAC ES, Geoffrey souhaite poursuivre ses études dans le domaine commercial. Après avoir étudié plusieurs filières de ce domaine, il opte plus particulièrement pour le DUT TC de Moulins, une formation commerciale, professionnalisante et complète, abordant différentes matières telles que le marketing, la gestion, la comptabilité etc.
Cet aspect polyvalent de la formation lui permettra d'affiner sa réflexion quant au choix de son futur métier.

De sa formation, Geoffrey retient tout particulièrement les projets tutorés et les travaux dirigés qui pour lui sont une expérience non négligeable, tant par leur contenu que par l'autonomie et les responsabilités qui sont demandées et qui s'avèrent indispensables pour préparer une future vie professionnelle. Geoffrey est également très reconnaissant de l'appui des enseignants qui pour lui, sont toujours présents à tout moment pour apporter leurs savoirs et leurs conseils mais aussi leur soutien moral pour certaines épreuves (stage, soutenance, orientation post DUT...)

Après l'obtention de son DUT, Geoffrey recherche un emploi basé sur le relationnel et le contact auprès de la clientèle professionnelle tout en gardant une certaine autonomie. Il occupe alors un poste de commercial dans un complexe d'événementiel, puis devient promoteur des ventes en grande distribution dans la région Provence Alpes Côtes d'Azur pour une grande marque de spiritueux.

Il intègre ensuite l'entreprise DESKsud à Issoire spécialisée dans la commercialisation de matériel bureautique, de photocopieurs, de scanners et d'imprimantes, en qualité d'attaché commercial puis évolue au sein de cette entreprise comme ingénieur commercial.
Il travaille exclusivement avec des professionnels dans une relation Business to Business. Son rôle est de développer l'activité commerciale en recherchant de nouveaux clients par le biais de prospections physiques ou de phoning ainsi que de gérer le portefeuille des 500 clients actuels et d'effectuer des missions de veille concurrentielle.

Il rythme ses journées de travail entre 40% de travail en bureau à Issoire, le Puy-en-Velay ou Cournon en fonction de son emploi du temps et 60% en rendez-vous, ce qui représente 50 000 kilomètres par an dans le secteur sud du Puy-de-Dôme et le département de la Haute-Loire.

Pour exercer son métier, il faut être réactif, capable de répondre aux besoins de chacun de ses clients, ce qui nécessite d'être à l'écoute et de comprendre chacune de leurs attentes.
Le fait de créer des liens et d'être en permanence en contact avec les autres est un véritable plus pour lui. Par ailleurs, leur apporter une solution réelle et efficace est très valorisant.
Il faut aussi avoir des qualités indispensables telles que la force de conviction issue d'une grande confiance en soi mais également être capable de se remettre en question, à apprendre de ses erreurs, c'est d'ailleurs son leitmotiv et il se réfère souvent à la citation du businessman Richard Devos pour avancer : « La seule chose qui se trouve entre un homme et ce qu'il veut dans la vie, c'est souvent simplement la volonté d'essayer et la foi pour croire que c'est possible »

Ce travail nécessite également de la rigueur, de l'énergie et du courage pour faire face aux périodes difficiles et avaler les kilomètres pour trouver les nouveaux clients.
Des clients qui seront différents au fil des rendez-vous, donc être capable de cerner leur personnalité et leurs besoins. Il faudra alors faire preuve d'observation et acquérir une expérience solide pour s'adapter à eux et faire face à la concurrence.

Aussi, le métier de commercial se révèle-t-il parfois difficile, une difficulté réside dans la rémunération qui bien que composée d'une partie fixe se complète avec une partie variable ; un pourcentage sur la marge des ventes. Des objectifs trimestriels et annuels sur les placements machines et sur la marge réalisée peuvent aussi être fixés.

C'est alors qu'il faut faire face à une autre difficulté, la pression du résultat et de la concurrence ultra-agressive. Le manque de résultat qui peut en découler peut être décourageant et avoir des retombées négatives pour l'entreprise.
Il est indispensable de connaitre son offre de produits et de services et de maitriser les techniques de vente (méthodes de prospection, présentation des offres, argumentation, traitement des objections, négociation...).

Cette pression peut néanmoins se transformer en avantage, puisqu'elle conduit à se dépasser, une nécessité pour ce métier. Geoffrey conseille tout de même pour évacuer cette pression d'avoir une échappatoire telle que le sport.