Aide à la prévision des conditions de verglas sur les chaussées

(P. Personne, C. Verhaege)

Lorsque de l’eau est présente sur les chaussées et que la température de surface est inférieure à 0°C il se forme du verglas. Un salage préventif réalisé à bon escient est la seule méthode préventive. Un modèle de prévision de la température de surface du revêtement de chaussée fonctionne depuis plus de 10 ans. Ce modèle prévoit tous les jours à 15h la température de surface pour 24h. Compte tenu de la performance de cette prévision, plusieurs délégations départementales de l’équipement l’utilisent (DDE du Cantal, de la Haute Vienne, de l’Aveyron, de la Lozère et l’Autoroute du tunnel du Mont Blanc).

Ce travail se fait en collaboration avec le Laboratoire Central des Ponts et Chaussées et le Centre d’Etudes Techniques de L’Equipement.